Accueil du site > Les articles > Règles de codification IBM.
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

Règles de codification IBM.

mercredi 11 août 2004, par Grégory Jarrige Visites  1405 |Popularité : 22%  Première mise en ligne le jeudi 6 novembre 2003.

Des règles de codification existent qui peuvent nous simplifier la vie, et en plus elles sont pleines de bon sens. Certains programmeurs feraient bien de s’en inspirer lorsqu’ils créent des noms de zones, des noms de fichiers ou des paramètres, on éviterait ainsi de s’arracher les cheveux. Cette note d’information était distribuée dans un salon par IBM, il y a quelques années.


Codification des mots simples

  • 1 syllabe de moins de 4 lettres => prendre toutes les lettres

 Exemple : GAZ devient GAZ, EAU devient EAU

  • 1 syllabe de 4 lettres ou plus => prendre les 2 premières lettres et la dernière lettre

 Exemple : VEUF devient VEF

  • 2 syllabes => prendre les 2 premières lettres et la première lettre de la 2ième syllabe

 Exemple : BATEAU devient BAT, DIVERS devient DIV

  • 3 syllabes ou plus => prendre 1 lettre des trois premières syllabes

 Exemple : LOGEMENT devient LGM, EMPLACEMENT devient EPC

 

Codification des mots composés (abandon des prépositions)

  • 2 mots => 1ère lettre du premier mot et 2 premières du 2ième mot

 Exemple : SURFACE CORRIGEE devient SCO, SALLE DE BAIN devient SBA

  • 3 mots et plus => 1ère lettre de chacun des trois premiers mots

 Exemple : PORTE SANS SOUCI devient PSS

 

Cas d’exclusions (abréviations d’usage interne ou externe)

EXEMPLE :

  • Tables des catégories socio-professionnelles (codes de l’INSEE)
  • Tables des nationalités (FR=France, CH=Suisse, etc...)
  • Table des collaborateurs (initiale des prénoms et noms)
  • Titre
  • Département
  • Etc...