Accueil du site > Les articles > Donner des droits spéciaux à un programme.
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

Donner des droits spéciaux à un programme.

mercredi 15 septembre 2004, par Didier Encinas Visites  1531 Première mise en ligne le jeudi 30 octobre 2003.

Votre société a peut être décidé de mettre en place une politique de sécurité stricte, en rattachant les profils utilisateurs à un groupe utilisateur dont les droits aux commandes AS/400 est restreint.

Par exemple, les utilisateurs n’ont pas accès à la ligne de commande, ou s’ils y ont accès, ils ne peuvent utiliser les commandes CLRPFM, CRTDUPOBJ, etc...

Or, dans le cadre d’un traitement, vous pouvez avoir besoin de monter des fichiers dans QTEMP par un CRTDUPOBJ, ou encore de vider un fichier par la commande CLRPFM. 

Mais, compte tenu du niveau d’autorisation restreint de vos utilisateurs, ces commandes vous semblent inutilisables.

Pas si sûr.

Pour vous en sortir, vous pouvez utiliser la commande CHGPGM et jouer sur le paramètre USRPRF


La commande CHGPGM

CHGPGM PGM(&BIB/&PGM) USRPRF(*OWNER)

La commande ci-dessus indique que le programme &PGM de la bibliothèque &BIB devra utiliser, à l’exécution, les droits du propriétaire du programme, et non les droits de l’utilisateur du programme.

Evidemment, pour que ça fonctionne, il faut que le propriétaire de l’objet programme, ait un profil ayant un niveau de droits suffisamment élevé, mais c’est généralement le cas.

P.-S.

Pour de plus ample renseignements, consultez la documentation en ligne de la commande CHGPGM.