Accueil du site > Les articles > WebSphere Development Studio Client - Mise en route
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

WebSphere Development Studio Client - Mise en route

Démarrer avec WDSc

vendredi 27 octobre 2006, par Serge Gomes Visites  1289

Les concepts fondamentaux de WDSc.


L’espace de travail

Pour démarrer WDSc, il faut procéder comme avec la plupart des programmes Windows.

Click sur le menu « démarrer » de la barre des taches du bureau. Puis on sélectionne « (dans la version 6) » IBM Rational® =>IBM WebSphere Development Studio Client for iSeries V6.0 => WebSphere Development Studio Client for iSeries

Au lancement de WDSc le système demande un chemin pour sauvegarder l’ espaces de travail (Workspace).

WDSc stocke en effet toutes les informations sur le PC client dans un « Workspace » sauvegardé à la fermeture de WDSc, en vue d’une éventuelle restauration ultérieure. Cela permet aussi de retrouver son environnement tel qu’on l’a laissé en quittant, lors de l’exécution suivante, ainsi les perspectives et les vues ouvertes (ainsi que les fichiers) seront à nouveau ouverts quand vous réutiliserez le même « Workspace » avec WDSc. Il vaut donc mieux ne laisser que le strict minimum de fichiers ou projets ouverts en quittant, sans quoi l’attente peut être longue.

Les perspectives :

WDSc s’appuie sur une logique de perspectives pour adapter au mieux le plan de travail aux taches à effectuer Il existe plusieurs perspectives correspondant à des types de traitements différents (WEBFACING, XML, JAVA...).

Quand on choisit une perspective sous WDSc, l’environnement de programmation s’adapte aussitôt. Ainsi les menus contextuels, l’agencement des fenêtres seront différents pour une perspective JAVA et une perspective WEBFACING. Cependant suivant les besoins, on pourra être amené à travailler sur un projet WEBFACING en utilisant ponctuellement une perspective WEB ou autre.

Il faut bien comprendre que changer de perspective n’affecte en rien les fichiers ouverts. La perspective permet simplement de proposer les outils et la vision la plus pertinente en fonction des taches à accomplir sur le(s) fichier(s) ouvert(s). Par défaut une perspective affiche un ensemble de vues sur le plan de travail. Bien sur vous pouvez personnaliser vos propres perspectives, ajouter ou supprimer des vues, pour revenir à la configuration standard vous utiliserez l’option « Réinitialiser la perspective ».

WDSc permet d’enregistrer ses propres perspectives en vue de leur réutilisation.

Pour ouvrir une perspective, la modifier ou l’enregistrer on utilise le menu « Fenêtre ».

Les vues :

Quand on ouvre une perspective, plusieurs vues sont ouvertes simultanément, le nombre de vues et leurs positionnements varient en fonction du type de perspective utilisée. Il est possible d’utiliser des vues qui ne sont pas présente par défaut dans la perspective en cours. Une vue correspond à un onglet du plan de travail, et chaque vue possède ses propres menus contextuels. Dans certain cas, il est souhaitable d’ajouter (ou de supprimer) une vue du plan de travail. Pour ajouter une vue on utilise le menu « Fenêtre » puis « Afficher vue », ensuite on sélectionne la vue à afficher dans la perspective en cours.

A noter, qu’un double click sur un onglet d’une vue permet de l’ouvrir en pleine page, un autre double click la réduira de nouveau. Les vues peuvent être déplacée sur le plan de travail en maintenant la touche de la souris enfoncée sur l’onglet.

Autres articles sur WDSc

WebSphere Development Studio Client