Accueil du site > Les articles > l’AS400, vieux système ou système d’avenir
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

l’AS400, vieux système ou système d’avenir

mercredi 11 octobre 2006, par David Malle Visites  4812

Je vois ça et là sur quelques forums, des mentions du style "...AS400, vieux système...démodé...", et j’en passe. Cet article a pour unique but :
- de mettre les choses aux points avec toutes les personnes qui ne connaissent pas ce système, ..., mais qui en parle tout de même.
- de le promouvoir auprès des néophytes, ouverts à toutes technologies. Car ce système en vaut la peine !


Tout d’abord, même si on continue à l’appeler par son petit nom affectueux, l’AS400 fait maintenant partie des système i.

Quelques dates, comme à l’école.

- Windows 1.0 : système d’exploitation depuis 1985, à évolué depuis. Evolue toujours.
- Unix : système d’exploitation depuis 1969 à évolué pour donner naissance à une famille de systèmes (GNU/Linux, *BSD et Mac OS X). Evoluera encore.
- OS/400 : Le 21 juin 1988, sortie de l’AS400, équipé du système d’exploitation OS/400. A évolué depuis. Evoluera encore.

Les principes fondamentaux de l’AS400.

Le System i est défini par des concepts originaux que l’on nomme principes fondamentaux, il en existe cinq :

- Technology Independence (Indépendance vis à vis de la technologie, surement le concept le plus important)
- Object-Based Design (Conception Basée Objet)
- Hardware Integration (Intégration Matérielle)
- Software Integration (Intégration Logicielle)
- Single-Level Store (Espace Adressable Unique)

Plus d’infos en cliquant ici

Qu’est il encore possible de faire sur cette vieille machine/système ?

- Il est possible de « découper » plusieurs machines logiques (ou « machines virtuelles ») dans une machine physique. (haaa !)
- Il est possible de faire tourner d’autres systèmes que l’OS/400 sur ces machines logiques appelées partitions logique . Ainsi aujourd’hui un « i5 » peut supporter des partitions i5/OS,Linux ou AIX grâce à son hyperviseur. Le serveur i5 est également capable d’héberger des serveurs x86 sous Linux ou Windows via les technologies IxS, IxA ou iSCSI. (hooo !)
- La base de données intégrée se nomme DB2 UDB for iSeries et possède toutes les fonctionnalités d’une base de données moderne. Elle est même la seule base de données au monde (en 2006 avec la version V5R4) à respecter l’intégralité des normes du Core SQL 2003. (heee !)
- Les fonctions habituellement livrées avec un serveur Unix sont aussi proposées : Apache, Serveurs DNS, DHCP, SMTP, Filtrage IP, etc., serveurs d’application (TOMCAT, Websphere Application serveur, propriétaire d’origine IBM), Machine virtuelle java, PHP et le support des Web services depuis RPG (houuu !)

Et les langages ?

- assembleur,
- C,
- C++,
- Java,
- PHP,
- Smalltalk,
- COBOL,
- SQL,
- BASIC,
- PL/I,
- REXXP,
- Perl,
- Python,
- Fortran,
- rpg,
- clp

Conclusion

Bon, si vous n’êtes pas buté. Vous avez compris que cela mérite tout de même réflexion, avant d’afficher des opinions plus tranchées qu’argumentées.