Accueil du site > Les articles > Adapter vos réactions en fonctions des personnes interviewées.
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

Adapter vos réactions en fonctions des personnes interviewées.

mercredi 8 décembre 2004, par David Malle Visites  1281

Dans tout type d’interview (audit, analyse ...), les premières secondes d’un entretien sont essentielles. Elles permettent à l’auditeur de déterminer le type de personne interviewée, et donc, de réagir en conséquence.


Si votre interlocuteur est de type "agressif".

- Il vous faudra le désarmer, sans toutefois monter le ton de votre voix. Une interview doit se faire dans le calme.

Si votre interlocuteur est de type "introverti".

- Il vous faudra l’orienter vers les autres pour le sortir de son cocon.

Si votre interlocuteur est de type "extraverti".

- Il vous faudra le cadrer, le ramener à la question que vous avez posée.
- Montrez lui que vous avez bien compris et noté ce qu’il vous a dit.
- Soyez ferme, sans autorité marquée.
- Reposez lui vos questions tant qu’il n’y aura pas répondu.

Si votre interlocuteur est de type "inquiet".

- Interessez le aux questions que vous posez.
- Il faut s’interesser à son travail, le lui faire décrire. Ciblez vos questions sur ce sujet.

Si votre interlocuteur est de type "bavard".

- Si l’interview est en groupe, il doit laisser s’exprimer les autres.
- Il vous faut prendre garde à bien redistribuer la parole aux autres.
- Profitez en pour observer les autres quand votre bavard parle. Quelquefois, les réactions d’étonement, d’approbation ou de déaprobation sont très instructives.

Si votre interlocuteur est de type "hostile".

- Un seul moyen s’offre à vous, le faire collaborer.
- Expliquez lui bien le but de l’interview, ce vous attendez de sa participation. Soulignez bien ce que lui interviewé poura en retirer à terme.