Accueil du site > Les articles > Intercepter le gestionnaire de documentation utilisateur d’Adélia/400.
Version à imprimer Enregistrer au format PDF

Intercepter le gestionnaire de documentation utilisateur d’Adélia/400.

mardi 18 mai 2004, par Grégory Jarrige Visites  1460

La documentation utilisateur d’Adelia est stockée dans le fichier QCSASRC de la bibliothèque programme de votre application. L’aide de chaque écran est stockée dans un membre distinct du fichier QCSASRC.

Dans le cadre de l’application que vous développez, vous souhaitez conserver le gestionnaire de documentation utilisateur d’Adelia, mais vous souhaitez court-circuiter le contrôle de l’autorisation des utilisateurs à la mise à jour de la documentation, ou vous souhaitez substituer à ce contrôle un contrôle d’accès s’appuyant sur votre propre gestionnaire d’autorisations.

Le contrôle d’accès à la mise à jour de la documentation est faite dans le CL HA£RCDOCCL livré par HARDIS. Vous pouvez faire un RTVCLSRC de ce CL pour récupérer le source, et le modifier. La version modifiée devra être compilée dans votre bibliothèque programme, qui doit se trouver au-dessus de la bibliothèque contenant la version HARDIS du HA£RCDOCCL. Je vous livre le source de ma version du HA£RCDOCCL pour exemple. Le CL appelle le programme AUTMAJ qui retourne "O" ou "N" en fonction d’un contrôle effectué sur mon propre fichier d’utilisateurs. Si WCODOC est à "O" alors l’utilisateur a le droit de modifier la documentation utilisateur.

PGM PARM(&WCODOC &WFIDOC &WBIDOC)
DCL VAR(&WCODOC) TYPE(*CHAR) LEN(1)
DCL VAR(&WFIDOC) TYPE(*CHAR) LEN(10)
DCL VAR(&WBIDOC) TYPE(*CHAR) LEN(10)
CALL PGM(AUTMAJ) PARM(&WCODOC)
ENDPGM